Biographie

_jbm0066jean-baptiste-millotArkaïtz Chambonnet est aussi à l’aise comme soliste que chambriste.

Dans ses récitals solistes, il a avant tout à cœur de partager le répertoire qui le touche profondément. S’il affiche un goût particulier pour les compositeurs espagnols de la fin du XIXe et du XXe siècle, il est tout aussi passionné par le répertoire baroque qu’il défend sur son instrument à travers une grande variété de transcriptions dont il est l’auteur, et qu’il introduit dans ses programmes de récitals.

Dans ce sens, son premier disque solo chez le label Ad Vitam Records sorti début octobre 2016 réunit ses propres transcriptions de Bach et Scarlatti, ainsi qu’une version inédite à la guitare de la 2e suite pour viole de gambe de Couperin. Certaines adaptations sont signées par le guitariste Gérard Abiton, qui constitue dans ce domaine une source d’inspiration importante pour lui.

Arkaïtz Chambonnet donne des récitals en tant que soliste depuis une douzaine d’années à Paris et en province. Il a par ailleurs été invité à jouer au festival international de guitare d’Udine, au théâtre de l’Escuela Superior de Canto de Madrid, ou encore au Palais des Beaux-Arts de Charleroi.

Entre 2009 et 2011, Arkaïtz participe à des concours internationaux et remporte six prix parmi lesquels le 1er prix du concours Fernando Sor à Rome, le 2e prix du Printemps de la guitare à Chareroi, ou encore le 2e prix et le prix d’interprétation du concours Francisco Tárrega à Benicassim, ce dernier étant l’un des concours les plus prestigieux au monde. Ces distinctions lui ont permis d’interpréter les concerto avec orchestre de Manuel Maria Ponce et de Mario Castelnuovo-Tedesco.

Avec Gabriel Bianco, Pierre Lelièvre et Benjamin Valette, il co-fonde en 2012 le Quatuor Eclisses, quatuor de guitares qui se produit régulièrement en France et à l’étranger, et qui compte à son actif deux disques chez Ad Vitam Records : Guitares (2013) et Invitation française (2015). Ils remportent en 2013 le concours européen de musique d’ensemble de la FNAPEC à Paris, et sont lauréats l’année suivante de la Fondation d’entreprise Banque Populaire. Ils sont diffusés et invités dans des émissions de radio sur France Musique, France culture, Radio classique…

Plus récemment, Arkaïtz co-fonde le Duo Almadera avec la violoniste Gabriela Gloanec, dans un esprit d’ouverture vers les musiques d’Amérique latine. Ils se sont entre autres produits au festival « Chant des chapelles » de Plougastel et aux « Classiques du vendredi » de Flagy.

Ayant débuté la guitare très jeune avec Emmanuel de Hulster, dont il recevra l’enseignement pendant une douzaine d’années, Arkaïtz Chambonnet se perfectionne par la suite auprès de Gérard Abiton. Il entre en 2007 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Olivier Chassain. Il y obtient brillamment le Master d’interprète de la musique dans les spécialités « Guitare » et « Musique de chambre ».

Arkaïtz est depuis 2015 titulaire du certificat d’aptitude de professeur. Il partage avec enthousiasme son expérience et ses connaissances au conservatoire de Maisons-Alfort, en région parisienne. Il donne par ailleurs des Masterclasses en France et à l’étranger.